Notre coeur est
dans la Roya

Merci à vous toutes et tous d’avoir réagi et pris des nouvelles. Vous, qui souvent avez découvert la vallée et construit des amitiés à l’occasion du festival des passeurs d’humanité. Vous nous dites vos inquiétudes, votre solidarité chaleureuse et votre disponibilité pour leur venir en aide.

Beaucoup d’infos sont maintenant disponibles, parfois contradictoires mais toutes disent la dévastation, le dénuement. Certains ont tout perdu. Des personnes sont toujours portées disparues.

Tout d’abord nous voici en partie rassurés, Nathalie, Suzel, Valerie, Anaïs, Michel, René, Julien, Raf, Gibi, Cathertine G, Claudine, Guedi, Marion et Cédric (même si le ravitaillement en graines s’avère être très compliqué), Véronique, Philippe, Patricia, Alain S, Charlie et Nico, Dédé, Jean-Noël, Patrick vont bien, même s’ils sont tous sous le choc des heures violentes qu’ils viennent de vivre et la situation catastrophique. Choqués par la soudaineté et la brutalité du séisme qui en quelques minutes s’est déchaîné sur les vallées, puis l’ampleur du désastre en un temps très court suivi d’une impossibilité de communiquer avec les siens …

Nous n’avons pas de nouvelles de beaucoup d’autres ami.e.s mais espérons de tout cœur que cela va aussi pour eux.

Toujours impossibilité de se déplacer d’un village à l’autre. Les ponts ont été avalés par le fleuve comme s’il s’agissait de décors de carton pâte.

L’eau potable se rétablit à Tende mais pas l’électricité, des centaines de personnes sont héliportées vers Nice tandis que les hélico semblent ne pouvoir atterrir à Tende et larguent les ballots de biens de première nécessité

La colère a grondé hier, car comme souvent la vallée de Roya a semblé ne pas exister pour les pouvoirs politiques. Tandis qu’hier, 17 hélicoptères se relayaient dans la vallée voisine de la Vésubie, zéro hélico pour la Roya. Quand on sait l’ampleur des moyens déployés par l’Etat pour stopper et chasser les migrants, il y a de quoi être en colère.

La vie mettra sans doute longtemps à retrouver un cours normal. Heureusement une chaîne humaine de solidarité entre habitants et avec les services publics et les bénévoles fait déjà face. En attendant de savoir quelle meilleure aide leur apporter ensemble, nous ouvrons un appel aux dons pour pouvoir réagir au plus vite.

Notre cœur est dans la Roya

Jacques Perreux,
Président des Ami.e.s de la Roya,
le 4 octobre 2020


FAIRE UN DON
SOLIDARITÉ AVEC NOS AMI.E.S DE LA ROYA

Des vélos électriques pour la Roya

La vallée dévastée, les ponts effondrés, les routes coupées et la ligne de train endommagée. Aux lendemains de la tempête Alex, chacun mesure combien le fait que les circulations soient totalement interrompues est désastreux. Pour celles et ceux dont la fonction est de prendre soin des autres, Il faut encore plus d’efforts. Il en est ainsi pour les aides soignant.e.s qui doivent faire plusieurs km à pied par jour pour aller d’un patient à un autre et leur apporter soins et réconfort.

Après discussion avec beaucoup d’acteurs de la solidarité dans la vallée, notre association lance une campagne « Des vélos électriques pour la Roya »

Les sommes déjà collectées grâce à votre générosité permettent de faire un premier envoi de 6 vélos électriques produits par la Manufacture Française Du Cycle. Ceux-ci seront réceptionnés par l’hôpital public Saint-Lazare de Tende et dispatchés aux personnels soignants qu’il coordonne.

Toutes celles et ceux : citoyens, associations, collectivités qui veulent contribuer à leur façon à cette campagne qui continue sont les bienvenus.

SOLIDARITÉ EN ARTS

Une autre idée proposée par des artistes programmés aux différents Festivals des Passeurs d’Humanité : marquer la solidarité en Art, en mots et en images. Ami.e.s artistes, si vous voulez adresser un texte, un dessin, une photo, une illustration… aux enfants, aux femmes et aux hommes qui habitent la vallée de la Roya, ses villages,vous pouvez l’envoyer ici