Regardez Roya, fin octobre, court-métrage documentaire sur les migrants dans la Vallée de la Roya, ainsi que sur ceux qui leur viennent en aide.

Il a été projeté en avant-première lors de la soirée de naissance des Ami.e.s de la Roya en novembre 2017.
C’est un portrait, un instantané de cette vallée frontalière avec l’Italie et un regard sur l’histoire de la migration qui s’y déroule depuis quelques années.

 

Réalisé par Raphaël Auger, Louis Paul et Loeiz Perreux dans la Vallée de la Roya à l’automne 2017.
Co-produit par Les Ami.e.s de la Roya et Anagraphis

Télérama.fr

Regardez “Roya, fin octobre”, un documentaire qui donne la parole aux migrants
C’est en 2017, à la frontière entre la France et l’Italie, que trois jeunes réalisateurs ont recueilli les témoignages de ceux qui ont fui leur pays, et de ceux qui les aident dans cette épreuve. Ils livrent un film à la fois simple et touchant, à découvrir sur Télérama.fr.

L’article de Télérama.fr

BondyBlog

« Roya, fin octobre », le documentaire qui fait résonner les voix des exilés.
Dans les Alpes-Maritimes, près de la frontière italienne, la vallée de la Roya voit défiler des exilés ainsi que ceux qui leur viennent en aide. Trois jeunes réalisateurs, Raphaël Auger, Louis Paul et Loeiz Perreux, ont recueilli leurs témoignages dans « Roya, fin octobre », un court-métrage documentaire à voir absolument.

L’article du BondyBlog

Le film a été projeté dans des librairies à Paris, Vitry, Marseille, Toulon, à l’occasion de rencontres avec Edmond Baudouin et Jean-Marc Troubs, auteurs de la BD Humains : la Roya est un fleuve (ed : L’Association).

2 commentaires sur « ROYA, FIN OCTOBRE »

  1. Vallée de la Roya: Un festival chaleureux, sérieux, enjoué, émouvant, une culture qui débordait dans un paysage de rêve.
    Même week-end, manif solidaire à Vintimille (italiens, espagnols, français).
    Et si les Amis des passeurs d’humanite étaient à la Nuit Blanche en 2019? À Paris du 2 au 7 octobre 2019. Paris voudrait cette année mordre sur le périphérique pour symboliser le rapprochement Paris/banlieue.
    Ce projet serait porte par un « collectif », musiciens, écrivains, philosophes, cinéastes, photographes, militants, anonymes engagés..
    C’est du travail! mais ce pourrait être très beau et si utile..
    Annie benarous

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s